Comment défiscaliser ses revenus locatifs ?

Vous apprenez que vous allez hériter d’une importante somme d’argent. Vous ne voulez pas vous reposer sur vos lauriers et vous songez directement à investir ce petit pactole.

En réfléchissant bien , l’idée d’investir dans l’immobilier vous traverse l’esprit.

Acheter un appartement et le louer voilà une idée ! Toutefois, vous avez certaines réticences quant aux revenus fonciers que vous allez devoir verser pour la possession de cet appartement.

Les revenus fonciers et les revenus locatifs peuvent devenir très gênants pour un jeune propriétaire.

Toutefois, il existe des moyens de défiscaliser ses revenus locatifs. Si nous avons titillé votre curiosité et que vous désirez en apprendre davantage sur le sujet, nous vous invitons à jeter un coup d’œil rapide à notre article.

Que sont les revenus locatifs ?

Les revenus fonciers ou encore appelés revenus locatifs sont représentés par l’argent que vous recevez d’un bien immobilier non meublé que vous louez. Les locations meublés ne sont pas concernées car l’argent que vous recevez dans ce cas est considéré comme bénéfice commercial. Les revenus locatifs sont obligatoirement imposables selon la loi.

Quels outils utiliser pour défiscaliser ses revenus locatifs ?

Dans le but de ne pas faire de votre bien immobilier un cauchemar d’imposition, nous vous proposons un panel d’astuces qui vous permettront de réduire les revenus locatifs et de les rendre plus accessibles et moins astreignants.

  • Adoptez le statut de loueur meublé non professionnel (LMNP), l’intérêt est que vos charges seront déduites de ce que vous apportera la location de votre bien. Vous pourrez aussi amortir une partie du prix de votre bien immobilier grâce au loyer que vous toucherez. De ce point de vue, vos revenus locatifs seront nuls de point de vue de la fiscalité. Vos biens ne seront pas sous le joug des impôts pendant près de 20 ans .
  • Un autre moyen de défiscaliser ses revenus locatifs est de ne pas investir dans les nouveaux appartements ou les nouvelles maisons mais de se tourner plutôt vers l’antique ! Si vous désirez louer un bien immobilier ancien, vous devrez d’abord le rénover et investir dans sa reconstruction ou sa modernisation. Si le prix de vos travaux est assez élevé il deviendra ” déficit foncier “ et le déficit foncier est imputable sur l’argent que vous recevrez en une année de location de votre bien.
  • Une autre façon intelligente de défiscaliser ses revenus locatifs est d’investir dans les monuments historiques. En acquérant un bien immobilier classé “monument historique”, vous pourrez déduire le prix des travaux que vous avez effectués ainsi que les prix d’achat de vos revenus . La fiscalisation est de ce fait plus légère. De plus, dans le cas des monuments historiques, le prix du loyer n’est pas imposé.